[REPLAY] Quitter l’Algérie… ​​​Rencontre littéraire croisée avec ​​​Marie-Claude Akiba Egry et Marc Sadoun, mardi 8 mars 2022

Mardi 8 Mars 2022 à 19h30 (FR)

PARTAGER L'ARTICLE

Mardi 8 Mars 2022 à 19h30 (FR)

Quelles mémoires de l’Algérie ? L’une est psychanalyste, l’autre politologue. Marie-Claude Akiba Egry et Marc Sadoun explorent les marques d’une enfance inscrite dans les blessures de l’Histoire.  Ils seront les invités d’Esther Leneman, mardi 8 mars 2022 à 19h30, pour un entretien et une dédicace, sur place à l’ECUJE (Paris 10) et en direct via zoom et FB.

Juillet 1962. Trois jours avant la déclaration dindépendance de lAlgérie,

Mimoun Akiba disparait. Cela sest passé dans la plaine de la Mitidja à 200 km au sud dAlger. Le village où il a grandi sappelait à l’époque Reibell, aujourdhui Ksar Chellala. Soixante ans plus tard, dans « Lenfant qui se taisait » sa fille fait le récit dune interminable quête. Psychanalyste, Marie-Claude Akiba Egry pose des mots pleins d’émotion contenue sur un deuil familial inscrit dans les soubresauts dun pays déchiré par la guerre.

Premier roman du politologue Marc Sadoun, « Lenfant de lentre-deux » souvre aussi sur le quotidien dune famille juive dAlgérie. Mais si son narrateur en fait si bien revivre les images, cest quil sy est toujours senti « entre-deux », héritier dune culture qui ne lui appartient pas tout à fait.

Et quand la famille part sinstaller en France, pour le héros, les pièces du puzzle ne font que se redessiner dans une sorte de mouvement perpétuel.

« Lenfant de lentre-deux » est paru aux éditions Bouquins;

« Lenfant qui se taisait » aux éditions Gallimard.

Marie-Claude Akiba Egry et Marc Sadoun répondront aux questions dEsther Leneman et du public de lECUJE. La rencontre dédicace aura lieu à lECUJE (Paris 10) et sera retransmise en direct sur Zoom et Facebook.

Ce site a été réalisé par Les Frères Salamon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.