Israël et le monde arabe : d’une paix à l’autre. Leçon inaugurale de la Chaire Jacques Toledano pour le Dialogue des Cultures de l’Institut Universitaire Élie Wiesel, par Yehuda Lancry, le 27 décembre 2020

Le 27 décembre 2020 s’est déroulé la leçon inaugurale de la Chaire Jacques Toledano pour le Dialogue des Cultures de l’Institut Universitaire Élie Wiesel, sur le thème « Israël et le monde arabe : d’une paix à l’autre ». C’est le Président de cette Chaire, Yehuda Lancry, qui a dispensé cette leçon inaugurale, retransmise en direct par visioconférence et sur Facebook et Twitter.

Retour sur les circonstances qui ont permis de réaliser cette Chaire et sur les espoirs de dialogue entre les peuples et entre les philosophies dont elle est porteuse.

Nous avons tous salué la reprise des relations entre le Maroc et Israël comme une avancée exceptionnelle dans l’amitié entre deux peuples qui ont tant à partager et une communauté commune riche d’une double identité : les Juifs marocains dont beaucoup sont devenus citoyens israéliens. Durant les années où, semblait-il, les contacts entre les deux pays étaient totalement gelés, des hommes œuvraient discrètement pour que le lien ne soit jamais rompu.

L’un d’entre eux, Jacques Toledano, nous a hélas quittés le 6 novembre 2017. Figure emblématique de la communauté juive marocaine, c’était un self-made man, considéré comme le père de l’industrialisation textile au Maroc, membre du Comité des Experts Économiques du Roi du Maroc. En 1995, il figurait parmi les quatre membres fondateurs de la Fondation du Patrimoine Culturel Judéo Marocain, reconnue d’utilité publique, et du Musée Juif de Casablanca, seul musée du genre dans un pays musulman. Il aura, tout au long de sa vie, œuvré pour la préservation et la valorisation de l’héritage judéo-marocain, cet « affluent hébraïque » consacré par le Roi du Maroc dans le préambule de la Constitution de 2011. Jacques Toledano, parmi ses nombreux engagements, était également président d’honneur de l’ECUJE. Épris de justice sociale, il avait créé au Maroc, en 2009 la fondation familiale qui porte son nom, pour lutter contre les inégalités sociales et donner leur chance aux enfants de familles modestes en facilitant leur accès à l’éducation. Fervent défenseur de la paix, il avait participé à toutes les étapes du processus ayant conduit à la signature des Accords d’Oslo en 1993 et siégeait parmi les 50 membres du Centre Shimon Peres pour la Paix.

Pour poursuivre son œuvre et honorer ainsi sa mémoire, ses enfants Eddy et Laurence ont créé la branche internationale de la Fondation Jacques Toledano, abritée sous l’égide de la Fondation de Luxembourg.

La Chaire Jacques Toledano pour le dialogue des cultures bénéficie du soutien de deux fondations, la Fondation Jacques Toledano et la Fondation du Judaïsme Français.

Inédite dans le monde académique, la Chaire Jacques Toledano pour le dialogue des cultures vise à développer une expertise d’enseignement et de recherche sur l’étude de la rencontre et du croisement des civilisations. Elle permettra ainsi de redécouvrir les grandes entreprises de civilisation qui ont donné lieu à des avancées exceptionnelles dans tous les domaines de la création scientifique et culturelle : art, musique, architecture, littérature, science, philosophie, médecine, astronomie, géographie, histoire, navigation, urbanisme.

Il s’agît aussi de poser un regard nouveau sur cette créativité dans la naissance de la civilisation universelle. Une civilisation aux multiples phares éclairants, aux multiples métropoles du savoir : Fès, Kairouan, Alexandrie, Damas, Jérusalem, Safed, Istanbul, Smyrne, Salerne, Malte, Venise, Marseille, Cordoue, Tolède. Les leçons et conférences de la Chaire permettront au public une ouverture à la connaissance des origines méditerranéenne de la civilisation bâtie sur les liens anciens et constants entre Nord et Sud, Orient et Occident et entre judaïsme, christianisme et islam.

Dans la réalisation de cette Chaire, l’objectif de l’Institut Universitaire Élie Wiesel n’est pas simplement de faire connaître un passé glorieux des relations entre les cultures, mais aussi de participer activement à la construction d’un dialogue contemporain comme une réponse aux défis de la modernité. Cette Chaire est une réponse innovante aux grandes questions contemporaines posées par cette rencontre féconde, aujourd’hui reconnue dans le monde intellectuel, mais qui reste très souvent ignorée dans ses dimensions créatrices fondamentales.

Il fallait un Président de la Chaire qui soit un acteur majeur du rapprochement entre les peuples. Nous l’avons trouvé en la personne de Yéhuda Lancry, Docteur en Littérature française, ancien Vice-Président de la Knesset, ancien Ambassadeur d’Israël en France et auprès des Nations Unies, il a œuvré comme diplomate et comme homme de conviction, à maintenir le lien entre sa patrie de naissance, le Maroc et sa patrie d’adoption, Israël. Il est l’un des très rares citoyens israéliens, décoré de l’ordre du Trône par le Roi Mohammed VI.

Cette leçon inaugurale partira de la paix avec l’Égypte, celle d’État à État, rééditée en différé avec la Jordanie, passant par les méandres de la gestation de paix avec les Palestiniens, les récents Accords d’Abraham (Émirats Arabes Unis et Bahreïn), jusqu’à la reprise des relations entre le Maroc et Israël, on pourra entreprendre une lecture comparée de ces séquences de rapprochement et se projeter vers un élargissement de l’œuvre de paix entre Fils d’Abraham.

La Chaire Jacques Toledano pour le dialogue des cultures propose un programme d’enseignements pour les trois prochaines années, constitué de séminaires, de cours et de conférences présentés par le Président de la Chaire et par différents intervenants, historiens et spécialistes, à destination d’un public composé d’étudiants des universités et des grandes écoles, d’auditeurs libres de tous âges, d’enseignants et de chercheurs.

Pour toutes informations : www.instituteliewiesel.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

PARTAGER L'ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

ARTICLES RECENTS

On reste en contact ?

Il vous suffit de renseigner votre adresse email pour recevoir la Newsletter de l’ECUJE

fr_FRFrançais