Disparition de Jacques Bakouch

Nous venons d’apprendre avec infiniment de tristesse la disparition de Jacques BAKOUCH, personnalité marquante de la communauté marseillaise. Membre des EI à Constantine, il a été un responsable important du Dejj dès sa création en 1962.

Dans pratiquement chaque Communauté, il existe un homme ou une femme qui se dévoue au service de la jeunesse juive, avec la conscience que l’avenir du judaïsme repose sur l’accueil qui est réservé aux générations montantes.

S’il y a bien quelqu’un qui remplissait cette fonction de passeur générationnel à Marseille, c’était Jacques Bakouch.

Formidable animateur, un des responsables du Dejj Marseille pendant de très nombreuses années, directeur et intendant des centres de vacances du Dejj, il a été un inlassable défenseur des valeurs et de l’identité juives. La Communauté juive de France se doit de lui conférer la reconnaissance qu’il mérite, en espérant que son œuvre fera des émules pour que la jeunesse juive soit considérée non comme main d’œuvre mais comme maître d’œuvre.

A sa famille et à ses proches, nous adressons notre sympathie et nos vœux de consolation.

Yves ROUAS
Président de l’ECUJE

LAISSER UN COMMENTAIRE

PARTAGER L'ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

ARTICLES RECENTS

fr_FRFrançais