Concert Liat Cohen avec Laura Mayne et Edmundo Carneiro, jeudi 2 décembre à 19h30, en soutien à la campagne de la Tsedaka 2021

Ce concert inédit mêlera voix, guitare et percussions pour une expérience musicale et solidaire unique, que nous vous invitons à partager avec nous dans le cadre de la campagne #TSEDAKA2021.

Le concert organisé par l’ECUJE aura lieu à l’Espace Rachi, 39 rue Broca, 75005 Paris.

Leader mondiale de la guitare, Liat Cohen est une voie unique dont la création d’une expression musicale propre devient une réalité à travers des nombreux albums, bouleversant le monde musical par la cohésion de style à part. Après avoir remporté des grands prix internationaux et un énorme succès à l’Olympia avec l’album Rio-Paris, Liat Cohen invite de nouveau la chanteuse Laura Mayne ( Native ) pour nous emmener en voyage avec les plus belles pages de la musique Latine. Elles seront accompagnées aux percussions d’Edmundo Carneiro, qui joue avec les grandes figures internationales du jazz.

C’est une soirée musicale et caritative inédite à ne pas manquer !

« Éblouissante guitariste »

Paris Match

« Bluffant ! »

France 3

Informations

Billetterie

A propos

A propos de Liat Cohen

Pionnière de la renaissance de la guitare classique et de la création contemporaine, Liat Cohen donne ses premiers récitals à l’âge de 14 ans. Surnommée «princesse de la guitare classique» (La Critique), son jeu est habité, sensuel, délicat, inventif autant que virtuose.

Premier Prix du Conservatoire de Paris, diplômée de la Schola Cantorum (Diplôme de Concert décerné à l’unanimité avec félicitations du jury), de l’Ecole Normale de Musique de Paris (Diplôme d’exécution à l’unanimité), Liat Cohen est la première guitariste à avoir reçu le Prix Nadia Boulanger Fondation de France. Elle est également Lauréate de nombreux concours internationaux, dont ceux de Rome, Paris et Tel-Aviv.

Distinguée parmi les meilleurs guitaristes mondiaux par Guitare Magazine et Classical Guitar, Liat Cohen est « une vraie guitariste virtuose perpétuant la grande tradition établie par le légendaire Andrès Segovia, transformant la guitare, instrument intimiste, en instrument soliste s’imposant aux grandes salles de concert tout en conservant ses nuances délicates et chaleureuses » (Professeur Hirshberg).

Liat Cohen se produit sur les cinq continents et collabore avec des grands chefs (Jacques Mercier, Frédéric Chaslin, Jan Talich, Uri Segal…) et les plus grands orchestres et ensembles (Orchestre Symphonique de Jérusalem, orchestre de chambre d’Israël, Orchestre National de Lorraine, Orchestre de Bern, Orchestre Symphonique de Melbourne, Orchestre Symphonique de Haïfa, Orchestre symphonique d’Istanbul, Talich Chamber Orchestra, Quatuor Prazak, Quatuor Zemlinsky…).

Elle se produit sur les plus grandes scènes : Rudolphinum de Prague, Radio-France, Théâtre du Châtelet ( Paris ), Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Cerclo de Bellas Artes de Madrid, le Palazzo Barberini à Rome, Salle Cortot ( Paris ), Théâtre National du Costa Rica, Opéra de Montpellier, Skirball Cultural Center de Los Angeles, Théâtre de Jérusalem… et participe à de nombreux festivals internationaux ( Gstaad, Montpellier, festival d’Israel, Buenos Aires Guitarras del mundo, Londres, Melilla, Cordoba…).

Muse et musicienne, Liat Cohen explore et transcende son répertoire. Parmi ses projets, des transcriptions pour la guitare des œuvres de J.S. Bach qu’elle enregistre à l’Abbaye du Mont St-Michel alors qu’elle est artiste en résidence. Transcriptions que l’on retrouve sur l’album « Liat Cohen joue Bach » et qu’elle donne en récital pour la 20e Journée du Patrimoine Européen.

En 2005 parait « Latino-Ladino» chez Harmonia Mundi. Album né d’une rencontre passionnante entre la musique baroque espagnole et la musique sud-américaine.

Le tempérament magnétique de Liat Cohen sur scène, sa sonorité noble et lyrique portée par sa maîtrise de l’instrument est source d’inspiration pour de nombreux compositeurs. Dédicataire de nombreux concertos et œuvres pour guitare soliste de J. Bardanashvili, Y. Braun, N. Bonet,

G. Shohat, M. Wolpe, Ben-Moshe, R.Kadishson, J. Cardoso, O. Zehavi, E. Pénicaud… elle enregistre une partie de ce travail sur le disque « Concertos » paru chez Warner Classics en 2009.

En 2009 elle signe également chez Warner Classics le très bel double album « Virtuosi » avec le Talich Quartet.

Ses concerts avec le Quatuor Prazak et le Talich Chamber Orchestra sont captés par Mezzo TV ; Le DVD « Une guitare à Prague » paru en 2011 reçoit le prix Opus d’Or.

En 2014, Liat Cohen crée un voyage insolite au cœur de la musique classique brésilienne : Rio-Paris (ERATO-Warner Classics). L’équipage de luxe se compose de Natalie Dessay, artiste lyrique de renommée mondiale, d’Agnès Jaoui et d’Helena Noguerra. Le quatuor d’interprètes se rejoint dans une fascination commune pour les musiques latines et tout particulièrement pour celles du Brésil. Elles distillent leurs talents instrumentaux et vocaux à travers les plus belles œuvres du répertoire de Heitor Villa-Lobos, Badén Powell, João Gilberto, Tom Jobim, et des compositions inédites sur des poèmes de Victor Hugo.

Rio-Paris atteint des sommets rares pour un album de musique classique et certainement par un album de guitare. Première place toutes catégories et longtemps première place des ventes classiques. Une large couverture médiatique « Vivement Dimanche » de Michel Drucker, « Thé ou Café », « C’est à vous », Radio Classique, France Culture ; les éloges de la presse écrite Le Monde, Le Parisien, Libération, le Figaro ainsi que des reportages et interviews sur France2, France 3, TF1, BFM TV, France Ô. Des concerts aux opéras de Rouen, Marseille, Reims, Limoges, Paris, Metz, Clermont-Ferrand… Une tournée exceptionnelle qui se termine à l’Olympia Paris.

A propos de Laura Mayne

Interprète/Pianiste/Auteur/Compositeur

Révélation de l’année aux Victoires de la Musique 1994, puis nomination dans la catégorie groupe de l’année en 1995, 1996 et 1998.

Laura Mayne a grandi entre un père guitariste amateur de Boogie, Rock n’ Roll et un frère aîné plus orienté Hard Rock. Après 10 ans passés au conservatoire à apprendre chant, solfège et piano, elle s’exerce sur tous les styles du gospel, du jazz à la soul et au rock dans le groupe de son frère « Strike » qui remporta le tremplin du mythique Golf Drouot. En 1991, Laura MAYNE crée avec sa sœur Chris le groupe Native, duo soul-acid Jazz. Elle rencontre Fred Versailles, collaborateur attitré de NTM, qui produira et co-composera avec elle le premier album éponyme Native. Un album pour lequel Christine Lidon (du groupe Les Bandits) écrira les textes. Sur cet album figure notamment la reprise de Prince « Sometimes It Snows In April ». En 1992, avec « Si La Vie Demande Ça » et « Tu Planes Sur Moi » écrit par Laura ou « Emmène-Moi », Native sème les graines sophistiquement rythmées que récoltera plus tard une grand partie de la scène soul et Rn’b française.

En 1993, Native envoûte alors sans mal les charts en alignant des tubes indémodables, dont « Si la vie demande ça » et « Tu Planes Sur Moi ». Cette dernière chanson boostera les ventes de l’album (400.000 exemplaires écoulés). Native sera récompensé en février 1994, par la Victoire de la révélation du meilleur groupe de l’année 1993 et sera successivement nominé dans la catégorie « groupe de l’année » en 1995, 1996 et 1998. Laura et sa sœur donneront environ 150 concerts lors d’une tournée en France qui passera par Paris au Hot Brass les 26 et 27 avril 1994 et à La Cigale les 1er et 2 décembre 1994, puis en Belgique, enSuisse et au Canada.
Après ce premier opus, un mini-live Nat(l)ive sur lequel elles offrent une superbe version du cultissime « I Want You Back » des Jackson 5, sortira à l’occasion du single «Sometimes It Snows in April». Ce mini album se vendra a plus de 80.000 exemplaires. Laura Mayne sera ensuite choisie par Walt Disney pour incarner la voix chantée de Pocahontas dans le film «Pocahontas, une légende indienne ». Le single « L’air du Vent » sortira en Novembre 1995.

Le deuxième album studio de Native composé par Laura Mayne en collaboration avec Rick Nowels, Billy Steinberg, Jon Lindsur des textes de Pascal Hospital (Ame Strong), album intitulé « Les couleurs de l’amour » sortira en Mai 1997. Enregistré avec une équipe américaine dont quelques pointures certifiées comme Jon Lind, (chanteur et auteur américain qui fit ses preuves pourMadonna, Cher ou Earth Wind and Fire) ou Diane Warren (Mariah Carey, Celine Dion, Cher, Whitney Houston, Toni Braxton…), on y retrouve les chansons porteuses d’émotions comme « L’Eclat De Nos Coeurs », « Comme Si » et de messages comme « Couleurs De L’Amour », « Le Saut », « Assez, C’est Assez », sans oublier l’hymne de Native, le « Native Theme ». Cet album se vendra à plus de 250.000 exemplaires. Laura sillonne de nouveau avec Native le pays lors d’une tournée qui passera par l’Olympia les 7 février 1998, 17 mai 1998 et 30 novembre 1998, et se poursuivra en Suisse et en Belgique.
Laura Mayne et sa soeur animeront également une émission de radio judicieusement intitulée « Les couleurs de l’été » sur Europe 2.
L’année 1999 marque la fin du duo qui disparaît assez brutalement de l’actualité musicale après quelques années de fort succès et plus d’un million de disques vendus. Laura Mayne part vivre en Angleterre.

Il faut attendre l’année 2001 pour réentendre parler de Laura Mayne qui fait des débuts remarqués au cinéma au côté de Patricia Kass dans le film de Claude Lelouch « And Now Ladies And Gentleman » dont la musique est signée Michel Legrand.
Laura continue son travail de compositeur/producteur et collabore cette année là également au premier album de la chanteuseNadiya, pour laquelle elle écrit et compose le titre « Ouvre Grand Ton Coeur ». Une chanson que les fans de Nadiya retrouveront sur les albums studio « Changer Les Choses » et « 16/9 ». Elle fera de nombreux voyages au Népal, aux Etats-Unis, au Chili et surtout en Chine où elle vivra deux ans et demi. Le 20 décembre 2004 Laura Mayne apparaît en duo avec Shazz (artiste electro pop) sur l’album « Beautiful ». Le titre est une reprise d’Annie Lennox, « Cold ».
En 2005 Laura compose et écrit « El Hamdoulilah » pour l’album éponyme « Nadiya » sorti en juin 2006. Elle est également la réalisatrice de quatre documentaires pour Yannick Noah, Celine Dion « Si Céline m’était contée », Garou, Shazz.

En 2008, Laura produit un groupe de Rock 50s, « RockSpell », dont le fondateur et leader est Alain Chennevière (voix basse du groupe Pow Wow). Cette même année, elle compose, co- écrit avec Alain, et produit le dernier single de Nadiya en duo avec Kelly Rowland (ex Destiny’s Child) intitulé « No Future In The Past »

En 2014/15 Laura Mayne collabore sur scène avec Liat Cohen et Natalie Dessay pour l’album succès « Rio Paris ».

A propos d’Edmundo Carneiro

Ce n’est pas un hasard si Edmundo Carneiro a fait des tournées dans 66 pays et a travaillé avec des personnalités internationales de la musique comme Baden Powell, Tânia Maria, Ana de Hollanda, Mike Pocaro, Rosinha de Valença, Seu Jorge, Toots Thielemans, Chucho Valdes, Johnny Clegg, Eddie Gomez, Ray Lema, Axel Bauer, Ali Farka Touré, Lou Marini, Ivan Lins, Maria de Medeiros,De la soul, Arthur H ou Jacques Higelin.
Percussionniste de son propre style, Edmundo Carneiro a également expérimenté avec succès la musique électronique en travaillant avec plusieurs artistes et DJs tels que , Bob Sinclar, Schazz.

LAISSER UN COMMENTAIRE

PARTAGER L'ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

ARTICLES RECENTS

On reste en contact ?

Il vous suffit de renseigner votre adresse email pour recevoir la Newsletter de l’ECUJE

fr_FRFrançais