« Quatre séders tibétains » – Conférence de Rodger Kamenetz

Mardi 17 mai 2022 à 19h30
Conférence, 2h

En français/anglais.

Description

Conférence de Rodger Kamanetz, auteur de “Le Juif dans le Lotus : Des Rabbins chez les lamas ” (Calmann-Lévy, 1997).

Le premier séder découle d’une proposition faite par le rabbin Zalman Schachter lors de notre visite à Dharamsala en 1990, où le séder serait offert comme un secret de survie d’un peuple exilé à un autre. Le deuxième était le séder que j’ai partagé avec des lamas tibétains et les juifs bouddhistes tibétains à Dharamsala en 1996. Le troisième est un grand séder en 1997 avec le Dalaï Lama tenu à Washington DC que j’ai aidé à organiser. Le quatrième est un seder à Dharamsala en 2001 qui a été conduit en hébreu, anglais, tibétain et hindi. Chaque anecdote contient des leçons sur la façon dont notre seder a un message universel pour les autres exilés également.

A propos de Rodger Kamenetz:

Rodger Kamenetz vit à La Nouvelle-Orléans, où il écrit et travaille avec des clients en recherche de direction spirituelle par le biais de leurs rêves. Ses livres de poésie comprennent The Missing JewThe Lowercase JewYonder et Dream Logic. Ses poèmes ont été publiés dans des dizaines d’anthologies. Ses ouvrages de non-fiction comprennent Terre Infirma (Schocken Books), The Jew in the Lotus (Harper), Stalking Elijah (Harper), The History of Last Night’s Dream (HarperOne) et Burnt Books (Schocken). Ses livres traduits en français sont Le Juif dans le lotus (Callman-Levy, 1997) et Logique onirique (Presses Universitaires de Rouen et du Havre, 2020).

Cela fait une quinzaine d’années qu’il développe une approche phénoménologique des rêves qu’il a appelée « Natural Dreamwork » (« le travail naturel du rêve »). Il a fondé le programme de Master d’écriture créative et le programme d’études juives (« Jewish Studies ») à l’Université d’État de Louisiane, où il est professeur émérite. Son site internet : www.kamenetz.com

Dans les contes de Rabbi Na’hman, la kabbale devient une sorte de littérature, dans les histoires de Kafka, la littérature devient une sorte de kabbale. Dans Burnt Books : Franz Kafka and Rabbi Nachman (Schocken 2010), il a exploré les points communs de ces deux personnalités juives. Dans mon exposé, je montrerai comment la lecture de leur travail côte à côte expose leurs racines communes dans la parabole rabbinique et hassidique et soutiendra l’affirmation de Gershon Scholem selon laquelle Kafka est un kabbaliste des temps modernes.

Billetterie

LAISSER UN COMMENTAIRE

PARTAGER L'ARTICLE

ARTICLES RECENTS

On reste en contact ?

Il vous suffit de renseigner votre adresse email pour recevoir la Newsletter de l’ECUJE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.