fbpx
Dimanche 23 mars 2025 à 16h
L'heure des contes du monde juif - un dimanche après-midi par mois pour le bonheur des petits et grands

Dimanche 23 mars 2025 à 16h

Chouchou tu rêves ?

Un spectacle musical autour de Debussy du Skaoum Theatre, d’après une idée originale de Rémy Yulzari et Bertrand Renard

Spectacle jeune public dès 6 ans 

Chouchou, c’est la fille de Claude Debussy, le grand compositeur et quand son papa accueille le soir, ses amis musiciens, elle rêve aux personnages qu’il fait revivre avec son piano. Mais cette fois, aucun piano en vue, et pas moyen de trouver le sommeil. Chouchou veut elle en savoir plus ? qu’est-ce que la musique ? Pourquoi nous plonge t-elle dans un monde de rêve et de sensations ? qui sont ces mystérieux personnages qu’elle semble faire danser ?

Trois comédiens-musiciens s’emparent des morceaux que Debussy mais aussi Dukas, Satie, Fauré, Ravel ont composés pour les enfants. Ce conte musical mouvementé et poétique nous fait voyager à travers les styles et les instruments.

La musique n’a pas fini de nous surprendre ?

A propos de Rémy Yulzari

Rémy Yulzari, contrebasse, arrangements, conception

Le contrebassiste et compositeur Rémy Yulzari réinvente le rôle de la contrebasse comme instrument soliste aux multiples facettes. Puisant dans sa propre histoire, il crée un style personnel au large éventail de couleurs et de styles basé sur l’improvisation et la créativité.

Né à Dôle (Jura), Rémy a commencé la musique en autodidacte à 11 ans. Il apprend ensuite l’accordéon, le violon, le piano, la composition et l’analyse musicale. À 18 ans, il commence la contrebasse et obtient un 1er Prix de contrebasse du CNSM de Paris, étudiant en parallèle l’orchestration, la composition et la direction d’orchestre. Rémy Yulzari est le premier contrebassiste a avoir été accepté dans le prestigieux programme « Artist Diploma in Performance » de la Juilliard School à New York.

Menant une carrière internationale, il est membre fondateur de nombreux ensembles balayant un large éventail de styles musicaux, enregistrant plusieurs albums : « L’Enigme Eternelle » (quatre voyages en soliste à travers les musiques juives à la contrebasse), « Azafea » (2014) et « Terres Natales » (2019) avec Nadav Lev, « Freylekh From Vladivostok » (enregistré en live pendant leur tournée en Russie sur la route du Transsibérien avec son Trio Klezele) et deux albums d’oeuvres de musique de chambre de G. Onslow et J. S. Bach pour le label Polymnie ainsi que la BO du film « L’Empreinte » de Safy Nebbou avec son Quintette Monsolo.

Parmi ses autres activités Rémy a composé la BO du film « Aux Marches du Palais » (réalisé par Bastien Ferré), a écrit plusieurs articles littéraires pour le magazine « SEZIM » et a joué au théâtre dans « les Étourdis du Bateau », basée sur une pièce de Marivaux. Il apparaît à l’écran dans « L’autre Dumas » de Safy Nebbou aux côtés de Gérard Depardieu et Benoît Poelvoorde. Ses compositions ont été décrites par le New York Times comme « imaginatives et picturales ».

Détenteur d’un C.A. (master de pédagogie) il est professeur d’improvisation au Pôle Supérieur Paris-Boulogne à la suite d’Ibrahim Maalouf et de contrebasse classique, jazz, de musique de chambre et de musiques du monde au conservatoire du 5e arrondissement de Paris ; il donne régulièrement des masterclasses de contrebasse, musique de chambre et musique klezmer au Japon et en France.

A propos de Yannick Lopes, guitare

« Musicien complet et original, doté d’une solide formation de guitariste classique, accordéoniste virtuose, Yannick Lopes profite de sa connaissance de mondes musicaux différents pour s’engager avec réussite dans la voie de la créativité ». Alexandros Markéas, compositeur

« La guitare de Yannick Lopes est latine, généreuse et belle. C’est une chanteuse avant tout en vérité, une chanteuse d’un fado qui ne serait plus l’apanage du seul Portugal mais de tous ceux qui savent souffrir puis, sans se lamenter, transformer ces larmes en musique, en musiques de tous les horizons et avec le même talent. La main de Yannick Lopes est à la fois délicate et experte. Je conserve en mémoire ces quelques moments d’émotions que seules celles d’un musicien est capable d’offrir. /Roland Dyens, guitariste international/

Musicien pluriel comme il se définit, il est à la fois guitariste concertiste, accordéoniste virtuose, improvisateur, compositeur et ethnomusicologue. Sa vocation précoce lui fait dire à 10 ans : « je veux devenir guitariste concertiste ».

Il participe à de nombreux projets de créations contemporaines pour le théâtre, la danse, le cinéma avec l’ensemble 2E2M, Ars Nova ou la Péniche Opéra et est invité par plusieurs festivals renommés tels que le festival Agora à l’IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique), le festival international de danse Rosalia Chladek à Paris, le festival Musique en Graves à Bordeaux (président d’honneur Mstislav Rostropovitch), le festival d’Avignon (compagnie d’Art dramatique de Poitiers), Ivan Malanin festival à Novosibirsk, Russie et Safed Klezmer Festival en Israël.

Lauréat de plusieurs concours internationaux, il s’est produit en tant que soliste et avec divers ensembles dans le monde entier. Il a enregistré plus d’une vingtaine de disques à ce jour.

Yannick Lopes est actuellement professeur de guitare classique au Conservatoire de Poissy.

Juliette Bensimhon, jeu

Juliette Bensimhon est chanteuse, comédienne, autrice et compositrice.

Née en Israël, d’origine juive marocaine, corse et roumaine, elle grandit en France et se réveille en Belgique. C’est à travers la musique qu’elle invente son pays et sa culture. Elle crée de ce mélange explosé ses propres racines et ses formes d’expressions.

Attirée très jeune par le milieu artistique, elle s’ouvre au théâtre (Le Grand Bleu, Lille), à la danse (école Crasto, Lille), à la musique, à l’écriture et à la photographie (Saint-Luc, Froyennes), entre apprentissages et explorations personnelles.

En 2014 elle sort diplômée de l’école internationale de théâtre de mouvement LASSAAD, à Bruxelles. Un bagage d’outils précieux pour l’utilisation du corps et du silence. Elle est montée sur scène avec la compagnie de théâtre Le Bus (« La mastication des morts » / « Cabaret des Culottées ») et le groupe de musique Athome trio avec qui elle enregistre un petit album « A fleur de mots » en 2016 et un EP « Temps » en 2018.

En 2019 elle crée « Oser Chanter », une invitation à la libération par la voix, seul.e ou en groupe. Une thérapie douce qui mêle outils énergétiques et conscience du corps.

En 2020 elle démarre une collaboration avec l’Asbl Sources plurielles à Bruxelles pour donner des ateliers de musique et de création musicale avec des enfants et aussi la création d’un spectacle de conte pour les tout-petits.

Actuellement elle chante, compose et écrit pour Tempête Bleue qui a sorti le 31/10/2022 son premier album « La Traversée » et démarre un projet solo, Mue sauvage, ukulélé voix.

Le théâtre et la musique ont toujours été au centre de sa vie et aujourd’hui avec le spectacle « Chouchou, tu rêves ? » les deux disciplines se mêlent à travers ce texte de théâtre pour enfant, qui questionne la place et l’importance de la musique.

David Jauzion-Graverolles, mise en scène, texte

David Jauzion-Graverolles est né en 1973 à Oyonnax, dans le Jura.

Il suit des études de lettres à Paris (Henri IV, Sorbonne, ENS Fontenay/Lyon), puis enseigne dans les années 1998-2004 la littérature française à l’université de Stockholm, puis de Lyon 2, et dans divers lycées de Lyon et de Bruxelles. Il publie dans le Nouveau Recueil, des poèmes, des études sur les peintres, et anime deux revues de poésie et d’art graphique : Vulturne, à Stockholm, puis Sezim, dans le Jura, où il se forme à la typographie et à la sérigraphie, à la Maison du Peuple de St-Claude.

En 2004, au moment où il travaille à sa thèse sur la poésie, la passion du théâtre le prend et il tente sur un coup de tête le concours d’entrée à l’ENSATT dans la section mise en scène qui vient d’ouvrir. Reçu, il passera quatre ans à faire du théâtre jour et nuit, à expérimenter les lois dramatiques et les fondements du jeu et de la mise en scène, jusqu’à présenter « Platon Magritte » au festival in d’Avignon 2008, puis il monte Marivaux, Boccace et Shakespeare avec sa compagnie Skaoum, entre 2008 et 2011.

« Les Étourdis du bateau , d’après Marivaux, est sélectionné au Festival Premier Pas du Théâtre du Soleil en 2009. Titulaire du diplôme d’État théâtre, il enseigne ensuite au conservatoire de Douai. Il crée « English Mood » avec Nadia Kuprina en 2013.

Depuis 2011, il habite à Bruxelles. C’est là qu’il enseigne le français et surtout le théâtre, d’abord au Remua, à l’espace Mutin et au Bouillon Kub, puis au lycée français Jean Monnet, tout en continuant à tourner comme acteur et metteur en scène une « Rhapsodie Platon », jouée parfois sous la forme scolaire de « Socrate au lycée », intervention théâtrale dans les classes de philosophie, de théâtre et de langues anciennes.

Il écrit des récits, des textes pour enfants, de la poésie et du théâtre.

Poésie : Entrepôts (La Fraternelle, 2003), Lumière des limites et l’Île précaire (Le Coudrier, 2021 et 2022)

Roman : Bien accueillir son prisonnier (éditions MEO, 2023)

Il a publié poèmes et notes de lecture dans Le Nouveau Recueil, Vulturne, Sezim, Le Journal des poètes.

Bertrand Renard, conseil, inspiration

Si Bertrand Renard est surtout connu pour son travail d’animateur du jeu Des chiffres et des lettres, il est également écrivain, journaliste et comédien. Son roman Les Étangs a obtenu en 1995 le grand prix de la Société des Gens de Lettres. On peut également lire de lui : Le Gardien du clocher et Le Double Secret.

En tant que journaliste, surtout critique culturel, il participe à l’émission L’Assiette anglaise de Bernard Rapp en 1987, My télé is rich en 1991, à Télématin et à Jamais sans mon livre en 1993. Bertrand Renard a également travaillé au service culture du journal de France 2. Depuis 2013, il fait partie de la rédaction de France Info culture (anciennement Culturebox, le site web de France Télévisions) avec des articles sur la musique classique, l’opéra, le théâtre et la danse.

Au théâtre, il a joué à plusieurs reprises avec Arielle Boulin-Prat dans Orphée aux enfers (2008), La fille du tambour major d’Offenbach (2009), Hop-là ! de Sacha Guitry et a chanté trois duos d’Offenbach, mise en scène de Frédérique d’Elia au Théâtre du Marais à Paris (2012). Il fut également le récitant de l’Histoire de Babar et de l’Histoire du soldat.

PARTAGER L'ARTICLE

Réservez maintenant

0,0015,00

INFORMATIONS
LOCALISATION

Vous aimerez aussi ...

25 septembre 2024 à 19h00, un mercredi soir par mois
Dessin & peinture, ArtNight
9 octobre 2024 à 19h00, un mercredi soir par mois
Dessin & peinture, ArtNight
20 novembre 2024 à 19h00, un mercredi soir par mois
Dessin & peinture, ArtNight
18 décembre 2024 à 19h00, un mercredi soir par mois
Dessin & peinture, ArtNight
22 janvier 2025 à 19h00, un mercredi soir par mois
Dessin & peinture, ArtNight
12 février 2025 à 19h00, un mercredi soir par mois
Dessin & peinture, ArtNight
Ce site a été réalisé par Les Frères Salamon